Reconversion en Franchise

Les aides à la création d'entreprise

Le blog de la reconversion professionnelle au féminin en franchise

Reconversion : les aides à la création et au financement d'entreprise

Aides à la création d’entreprise : De nombreux dispositifs d’accompagnement, d’aides financières et subventions  sont à la disposition des futures créatrices ou repreneurs d’entreprise. Il peut aussi s’agir d’aides nationales, régionales ou locales et peuvent être cumulables mais ce n’est pas automatique. Pour bénéficier de celles-ci, renseignez-vous car  certaines conditions sont requises. 


Les aides à la reconversion professionnelle

  • Le bilan de compétences pour trouver le métier qui correspond à vos attentes et vos compétences  Garance et Moi , spécialiste de la reconversion des femmes
  • Le livre « Trouvez sa  voie » 10 séances d’auto-coaching pour faire le bilan et oser la reconversion  Osez rêver sa carrière. Il regorge d’exercices pour avancer pas à pas avec des conseils d’experts (FNAC, librairies, AMAZON)
  • L’accompagnement par un coach en franchise qui peut aussi vous aiguiller pour choisir un métier 
  • Le test d’orientation avec un conseiller spécialisé qui vous aide à trouver le métier qui vous correspond, à réaliser après un bilan de compétences, ou encore les formations au retour à l’emploi pour les  + de 45 ans Boostmeup
Hands of international coworkers sitting around table, putting colorful puzzles together, teamwork concept, top view

Les aides à la création d'entreprise

Les aides de l'état

Certaines collectivités territoriales(régions, départements ou villes) ont créé des fonds spécifiques, réservés aux femmes entrepreneures qui créent leur activité.

PAR (Plans d’Actions Régionaux).  

NACRE : nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise est une aide : 

  • au montage du projet de création ou de reprise d’entreprise,
  • à la structuration financière
  • accompagnement du démarrage et du développement de l’entreprise sur 3 ans 
  • apporte un soutien financier qui peut aller jusqu’à 10 000 euros (remboursable sur 5 ans), sous forme d’un prêt à taux zéro

    Dépend de votre région, s’adresser au Conseil Régional

Les aides sociales

Selon votre situation personnelle, POLE EMPLOI  a mis en place plusieurs dispositifs  :

  • Accompagnement Ateliers Créa –  ACTIV CREA – EMERGENCE pour être guidé dans votre projet de création ou reprise d’entreprise. Pour en bénéficier, il faut être inscrit à Pôle Emploi, être demandeur d’emploi et avoir une idée de projet.
  • ACRE : aide à la création ou à la reprise d’une entreprise  consiste en une exonération partielle de charges sociales, dite exonération de début d’activité, et un accompagnement pendant les premières années d’activité. Elle permet aussi à certains bénéficiaires de prétendre à d’autres formes d’aides. Les conditions d’attribution de l’Acre (bénéficiaires, formalités et taux d’exonération) dépendent de la date de votre souscription au dispositif (depuis le 1er janvier 2020 ou avant cette date).

S’adresser au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) ou Pôle Emploi

  • CIR : Crédit d’Impôts Recherche est un dispositif de réduction d’impôts qui est destiné aux entreprises qui investissent dans la R&D si leurs investissements sont réalisés au sein de l’EEE et que leurs activités influent le résultat imposable à l’impôt sur les sociétés ou sur le revenu.
  • Exonération de CFE : Cotisation foncière des entreprises : impôt qui peut être exonéré pour les nouvelles entreprises 
  • ARCE : aide à la reprise et à la création d’entreprise (Arce) est versée par Pôle emploi. Elle consiste à recevoir ses allocations chômage sous la forme de capital.
  • ACRE : aide à la création ou à la reprise d’une entreprise  consiste en une exonération partielle de charges sociales, dite exonération de début d’activité, et un accompagnement pendant les premières années d’activité. Elle permet aussi à certains bénéficiaires de prétendre à d’autres formes d’aides. Les conditions d’attribution de l’Acre (bénéficiaires, formalités et taux d’exonération) dépendent de la date de votre souscription au dispositif (depuis le 1er janvier 2020 ou avant cette date).

    S’adresser au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) ou Pôle Emploi

  • CAPE : contrat d’appui au projet d’entreprise est établi entre un futur chef d’entreprise qui désire créer ou reprendre et une personne morale qui va leur fournir  une aide particulière et continue (moyens matériels, techniques,…)

Les aides d’accompagnement

Les réseaux d’accompagnement dans les territoires

BGE « Ecole de l’entrepreneuriat », BGE est un réseau associatif d’appui à la création ou à la reprise d’entreprise créé il y a 40 ans qui forme et conseille des entrepreneurs en devenir ou installés (diagnostic de compétences, formation, couveuses  … )

« parmi les entrepreneurs que nous avons accompagnés et qui ont concrétisé leur projet, 84% sont d’anciens demandeurs d’emploi et 50% sont des femmes, contre respectivement 27-30% et 30-35% au niveau national.

Pousser la porte d’un centre BGE, c’est l’assurance de bénéficier d’un accompagnement professionnel et de formations qualifiantes pour maitriser tous les aspects de la création d’entreprise et ainsi garantir la réussite de son projet : étude de marché, choix juridique, stratégie commerciale ou encore accès au financement. » 550 implantations en France

Mais aussi :

BPIfrance :  a pour objectif de faciliter l’entrepreneuriat pour tous en levant les barrières à l’information, au financement et à la croissance.

France Active accompagne les entrepreneurs dans leurs problématiques financières à tous les stades de la vie de leur entreprise

Initiative France accorde des prêts d’honneur sans intérêts et sans garanties et accompagnement durant la période de remboursement du prêt.

Réseau entreprendre réseau de chefs d’entreprise bénévoles qui accompagne des entrepreneurs à potentiel de création d’emploiset peut leur octroyer des prêts d’honneur sans intérêts ni garantie.

Les CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie)  accompagnent les entrepreneurs dans leurs démarches de création/reprise d’une entreprise commerciale, industrielle ou de service

Les CMA (Chambres de Métiers et de l’Artisanat ) accompagnent les chefs d’entreprises artisanales leur vie professionnelle : préparation à l’installation, suivi et accompagnement dans les diverses formalités de création et de développement.

Les réseaux d’entrepreneuriat féminin

Les réseaux procurent la possibilité de participer à des formations, aident à trouver les bons financements pour un projet et surtout permettent aux porteuses de projet d’être accompagnées tout au long de leur projet. En parallèle, les réseaux d’entrepreneuriat servent à échanger et se soutenir : point fort pour les femmes qui ne veulent pas entreprendre seule.

Qu’ils soient nationaux ou régionaux, ces réseaux ont différentes utilités et spécificités pour les femmes. 

Action’Elles :  réseau d’accompagnement et à la création d’entreprise pour les femmes 

Force Femmes : réseau spécialisé dans l’entrepreneuriat des femmes de plus de 45 ans via un accompagnement professionnel personnalisé 

Réseau Les Premières : réseau d’accompagnement régional des entrepreneures sur-mesure

Femmes des territoires : réseau d’entraide et de proximité pour entreprendre avec un ancrage régional

Reconversion en franchise : Masterclass : 3 micro-formations  gratuites, « Jose en franchise » rdv 15 minutes de coaching  pour oser en franchise,

Les aides financières pour les femmes

L’ADIE

Une aide de 10 000 € maximum pour financer son projet ou son permis de conduire selon certaines conditions

Le prêt d’honneur Initiative France

Il s’agit d’un prêt d’honneur accordé sans demande de garantie personnelle ni intérêts par le réseau Initiative France. Il permet aux femmes entrepreneures de renforcer leurs fonds propres et ainsi d’accéder plus facilement à des prêts plus importants. Sans remplacer l’emprunt, il permet d’en simplifier la démarche grâce à un effet de levier. Le montant du prêt d’honneur dépend de la nature du projet et des besoins en fonds propres. La moyenne nationale des prêts d’honneur du réseau Initiative s’élève à 9 700 € (en 2018)

Caractéristiques :  un prêt d’honneur, sans intérêts ni garanties que vous vous engagez à rembourser sur l’honneur (sur une période de trois à cinq ans).

Prêt octroyé à titre personnel, et non à l’entreprise en création. Ce prêt d’honneur permet de renforcer vos fonds propres.

 Comité d’agrément : Ce prêt d’honneur est accordé par un comité d’agrément sur la base du dossier que vous aurez constitué avec l’aide des professionnels de la plateforme. Vous venez en personne présenter votre projet devant ce comité qui réunit des chefs d’entreprises, des banquiers, des experts-comptables, des cadres, et qui décide de l’accord et du montant du prêt, voire de l’accompagnement (parrainage, par exemple).

  Effet de levier : Le prêt d’honneur ne remplace pas un prêt bancaire, mais comme il sert à renforcer les fonds propres, il en facilite l’obtention et vous restez libre du choix de votre banque. Le prêt d’honneur a un effet de levier significatif : pour 1 euro de prêt d’honneur, les banques accordent en moyenne 7,8 euros de financement complémentaire (source 2018).

Mis en place par France Active, ce dispositif national remplace le FGIF (Fonds de garantie à l’initiative des femmes). Il permet de faciliter l’accès au crédit bancaire des femmes porteuses d’un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprises.

La garantie couvre jusqu’à 80 % d’un emprunt bancaire dans la limite d’un montant de 50 000 €.

Bénéficiaires : les femmes demandeuses d’emploi ou en situation de précarité qui veulent créer ou reprendre une entreprise, et ce quels que soient la forme juridique de l’entreprise et son secteur d’activité. L’entreprise bénéficiaire doit avoir été créée ou reprise depuis moins de 3 ans.

Caractéristiques La garantie EGALITE Femmes :

– couvre jusqu’à 80% du montant du prêt bancaire,

– peut atteindre 50 000 € de montant garanti,

– permet l’exclusion des cautions personnelles. Il est néanmoins possible pour la banque de prendre des garanties réelles sur les biens financés par le prêt.

Le prêt bancaire couvert par une garantie Egalité Femmes doit financer des investissements et/ou du besoin en fonds de roulement.

Pour en savoir plus