Reconversion en Franchise

Les avantages de la franchise et inconvénients

Le blog de la reconversion professionnelle au féminin en franchise

Quels sont les avantages de la franchise et les inconvénients?

Entreprendre en franchise permet au franchisé de pallier aux risques de la création d’entreprise. Devenir franchisé permet de dupliquer un succès au sein d’un réseau tout en profitant d’un accompagnement et d’un savoir-faire tout au long du contrat en contrepartie d’une rémunération. 

Le contrat de franchise implique aussi un ensemble de droits et devoirs que se doivent de respecter les deux parties, à savoir le franchisé et le franchiseur.  Alors quels sont les avantages de la franchise et inconvénients pour chacun ? 

Les avantages de la franchise, côté franchisé

La notoriété et la force d’une enseigne nationale

Choisir une enseigne, c’est exploiter la force de la notoriété de celle-ci, une image de marque et impact renforcé auprès des consommateurs.

Il faut savoir que la communication nationale est toujours une prérogative du franchiseur : il a l’obligation contractuelle de mettre en place des opérations de communication visant à développer la notoriété de son enseigne !

Il est donc très confortable de savoir qu’en choisissant un franchiseur, on pourra se concentrer sur son cœur d’activité, piloter son point de vente et communiquer localement.Une grosse part du travail de communication sera réalisé directement par le franchiseur !

Avantages de la franchise

La formation initiale et continue

Le principe fondamental de la franchise c’est la transmission d’un savoir-faire « secret, substantiel et identifié » développé initialement par le franchiseur. C’est l’un des avantages de la franchise. L’idée de la franchise consiste à déployer un mode de fonctionnement, des méthodes, etc. qui ont fait leurs preuves sur au moins deux unités pilotes pendant au moins deux ans vers de nouveaux points de vente.

Dès lors, tout nouveau franchisé, quelle que soit l’enseigne, bénéficie systématiquement d’une formation initiale (plus ou moins importante selon les franchises). Celle-ci est toujours conçue dans le but de rendre le porteur de projet totalement apte à piloter son commerce indépendant.

La grande majorité des enseignes de franchise prévoit une formation continue des franchisés. Il s’agit de leur apporter une actualisation des savoirs techniques ou juridiques afin par exemple de monter en compétences.

La franchise se révèle particulièrement adaptée à celles et ceux qui souhaitent changer de métier. De fait, d’après nos baromètres « Les femmes et la franchise », réalisé en mars 2017, 83% des femmes qui se sont lancées en franchise ont changé de métier en le faisant !V

L'assistance avant, pendant et après : l'un des principaux avantages de la franchise

En plus de la formation, le contrat de franchise prévoit de manière systématique un accompagnement et/ou un suivi du franchisé par le franchiseur. Conseils, soutien, aide au montage de dossier, au financement, au choix du local, à l’étude de marché, au pilotage de l’entreprise, au recrutement, etc. il est impossible de dresser une liste exhaustive des aides apportées par les franchiseurs tant celles-ci dépendent des enseignes.

Bien souvent, les meilleurs franchiseurs accompagnent leurs nouveaux franchisés avant, pendant et après l’ouverture du point de vente, en mobilisant sur place du personnel de la tête de réseau !

Le franchisé dispose aussi de facilités en terme de logistique : produits à des prix avantageux, centrale d’achat et optimisation des conditions de livraisons et d’approvisionnement grâce au groupe. 

La force de l'appartenance à un réseau

Choisir la franchise, c’est choisir un réseau, jouir de son indépendance… mais ne jamais être seul.

L’un des avantages de la franchise est de favoriser les échanges avec les autres franchisés, avec son franchiseur, avec l’animateur de réseau, Bref : vous savez que vous pouvez toujours bénéficier d’une assistance, d’un conseil, d’un regard extérieur d’un professionnel aguerri.

Les enseignes développent un système de parrainage afin de favoriser l’intégration du nouvel entrepreneur dans la franchise. Chaque nouveau franchisé est alors accompagné par un membre du réseau déjà bien installé ! Cet accompagnement est incontestablement l’une des plus grande force de la franchise au regard de l’isolement classique du chef d’entreprise.

Bien qu’appartenant à un réseau, le franchisé dispose de son propre fonds de commerce dont sa clientèle : il peut ainsi en profiter et pourra, s’il le désire, le céder à la fin de son contrat.  

Les inconvénients et obligations pour le franchisé

La signature du contrat de franchise implique aussi certains engagements au franchisé qu’il est alors tenu de respecter.

Certaines contraintes et obligations pour le franchisé s’imposent également : 

  • Entreprendre en franchise coûte plus cher qu’être entrepreneur dans un commerce isolé, mais cet investissement se détaille par les droits d’entrée et les redevances. C’est la raison pour laquelle le franchisé est tenu de verser des royalties à son franchiseur. 
  • L’investissement de départ fluctue selon la notoriété de l’enseigne choisie et des services fournis par le réseau. 
  • Un catalogue de produits et services bien défini : Le franchisé doit se tenir aux attentes du réseau en termes de présentation et de conditionnement des produits commercialisés. Par conséquent, il ne peut vendre des produits différents de ceux proposés par son franchiseur. En ce sens, le franchisé  a une obligation d’approvisionnement. 
  • Le cahier des charges du franchiseur doit être respecté : que ce soit pour l’aménagement, le mobilier ou l’installation du point de vente, la duplication du concept doit répondre aux attentes du franchiseur dans la plupart des cas. En parallèle, il doit aussi suivre les évolutions liées au concept qui font partie de ses obligations. 
  • La marque Franchiseur : tout franchisé doit prendre en compte la charte graphique de l’enseigne, les outils de communication associés ainsi que les obligations juridiques et financières du franchiseur. Ainsi, le franchisé a pour obligation de respecter le concept du franchiseur.
  • Le franchisé représente son enseigne et en est ambassadeur : il doit se conformer aux règles et au concept choisi pour assurer le bon développement de son point de vente. 
Cela est nécessaire pour garantir le succès du point de vente et permettre au franchisé de réaliser au mieux son travail. Grâce à ces aspects, il est autonome sans être pour autant isolé, développe avec facilité son activité grâce à un concept éprouvé et l’assistance associée tout en limitant les risques. 

Les avantages de la franchise pour le franchiseur

Plusieurs moyens s’offre au franchiseur pour développer son réseau : il peut choisir de déployer ses points de vente avec des succursales ou choisir des franchisés. 

Pour le franchiseur, c’est donc plus rentable car des frais à la création d’une structure ne lui sont pas imposés. En effet, le franchisé prend à sa charge les coûts liés à l’ouverture de son point de vente. Bien entendu, des frais relatifs au recrutement de franchisés ou à leur formation mais ils sont inclus dans les redevances que versent les franchisés. 

Cela permet au franchiseur de déléguer car ce sont les franchisés qui créent et dirigent leur propre point de vente et le personnel associé. C’est d’ailleurs eux qui, ancrés localement, peuvent bénéficier d’un local bien situé grâce à leurs contacts sur place. En ce sens, le franchiseur profite aussi d’une forte visibilité et d’une conquête plus importante de son marché. 

Grâce aux franchisés, les offres de la marque Franchiseur sont aussi plus adaptées et ciblées car les franchisés, au contact des clients sont en capacité de faire remonter les informations pour répondre aux attentes des consommateurs. 

 

Renforcement de la visibilité de l’enseigne, valorisation de la marque Franchiseur, partage des coûts, puissance d’achat… nombreux sont les avantages de la franchise du côté du franchiseur. 

 

Les inconvénients pour le franchiseur

Les avantages de la franchise sont présents pour le franchiseur. De son côté, il met à disposition son savoir-faire et une assistance à l’ensemble du réseau. Ces obligations engendrent des frais importants en termes de formation, d’assistance ou d’études de marché.

En parallèle, le franchiseur doit accepter de déléguer et, ainsi, confier aux franchisés l’image de son concept qui peut s’avérer être un risque pour l’ensemble du réseau. C’est pourquoi il doit être prudent lors du recrutement. 

Il doit aussi s’organiser en conséquence et s’entourer d’équipes qui répondent aux attentes du réseau (marketing, assistance, communication, logistique,…). 

Pour en savoir plus