Reconversion en Franchise

8 au 22 Mars – APPEL A CANDIDATURE : CONCOURS « Un métier/une enseigne » : S’inscrire ICI

Devenir franchisée : par où commencer ?

Les étapes clés pour se lancer 


Ouvrir une franchise : conseils pratiques

La franchise s’affirme comme un levier pour  être vite opérationnelle et attire de plus en plus pour entreprendre avec plus de facilité. Alors voici quelques pistes pour réussir : 

Optez pour un secteur avec du potentiel

Soyez vigilante quant aux tendances éphémères des réseaux : certains marchés ont le vent en poupe aujourd’hui, mais un potentiel limité dans les prochaines années. Pour être fixée, ne négligez pas l‘étude de marché qui vous donnera les informations nécessaires pour comprendre les perspectives d’évolution du réseau

Choisissez bien votre enseigne

Challengez les enseignes, comparez les réseaux et identifiez bien le fonctionnement des enseignes qui vous intéressent : comment ils sont organisés, à quoi correspondent les droits d’entrée,..

Etudier votre contrat de franchise et le DIP

La loi Doubin impose un délai d’au moins 20 jours entre la remise du DIP et la signature du contrat. Mettez à profit cette période pour examiner avec attention le contrat. Interrogez-vous sur toutes les implications des clauses du contrat sans oublier les clauses de sortie !

N’hésitez pas à demander au franchiseur si l’une des informations n’est pas claire pour vous ou à vous faire aider par un expert pour vérifier les informations. 

Voici quelques bonnes pratiques pr trouver le projet professionnel qui correspond à vos attentes

Entreprendre seul, à plusieurs ou en couple​

Si vous souhaitez vous lancer en franchise mais que vous avez besoin d’être entourée, la franchise vous permet aussi de créer votre entreprise à plusieurs. La plupart des franchisés se lance en solo dans l’aventure, une part non négligeable se lance en association (SARL, SAS, etc.). De fait, même en franchise, il est non seulement tout à fait possible de créer son entreprise à plusieurs, mais en plus cette option se révèle souvent une excellente solution pour la pérennité de l’entreprise. 

3 raisons qui poussent les entrepreneurs à s’associer : 

  • Une raison financière : Le porteur de projet n’a pas assez d’apport personnel donc décide de s’associer pour le compléter
  • Un besoin de réassurance : Pour certains, s’associer est synonyme de tranquillité car vous n’êtes pas seule. Soutien au quotidien, confiance ou encore le partage motivent de nombreux entrepreneurs à se lancer à plusieurs, quel que soit le secteur d’activité.
  • Une dimension affective : Le plaisir de s’associer avec un proche : ami, conjoint, famille,..

Bon à savoir

Du point de vue du franchiseur, la société franchisée est créée avec une clause d’intuitu personae dans le contrat. Cette clause est valable pour une seule personne, qui va la signer à titre personnel. Ainsi, et selon la tête de réseau, c’est cette personne qui sera décisionnaire.

 

Vous avez besoin d'être guidée pour faire ce choix ? On en parle !

S'implanter en franchise :
Trouver un local et réaliser une étude de marché

Réaliser une étude de marché

Avant de se lancer dans la réalisation de votre étude de marché d’implantation, il faut que l’enseigne avec laquelle vous aller collaborer soit déterminée et que vous ayez identifié un local commercial sur lequel reposera l’étude.

L’étude de marché est une étape clé pour la création d’entreprise car tous les secteurs géographiques ont leurs spécificités. 

Vous pouvez vous appuyer sur l’état local de marché fourni par le franchiseur, mais il convient aussi de faire vos propres recherches qui comprennent :

  • Le secteur d’implantation
  • Les qualités de l’emplacement visé
  • L’analyse du marché et de la clientèle
  • La compréhension de la zone de chalandise
  • L’analyse de la concurrence

Trouver un local pour son entreprise

Dans certains cas, le franchiseur peut aider les futurs franchisés à choisir leur local et l’emplacement idéal. Bien qu’il ne soit pas toujours impliqué dans cette recherche, il sera là pour valider (ou invalider) cet emplacement.

Pour choisir son emplacement, certains critères sont à prendre en compte : 

  • Choisir un emplacement en fonction de son activité : Ce choix dépend de l’utilisation du local qui va différer entre une boulangerie, un centre de remise en forme ou encore un restaurant.
  • Identifier les consommateurs locaux et le périmètre : Pensez alors à prendre en compte l’accessibilité de la rue, les moments d’affluence, la visibilité de votre point de vente,… qui auront un impact sur votre activité.

Bon à savoir

Vous pouvez ouvrir une franchise sans local De nombreuses enseignes proposent des concepts qui permettent aux porteurs de projets de créer leur activité sans local.

Les types de franchise sans local : celles qui peuvent être exercées 100 % à domicile, celles qui peuvent débuter sans local puis continuer leur développement grâce à un point de vente ou un showroom complémentaire quand le business modèle est éprouvé.

Comment financer sa franchise : les étapes

Faire un prévisionnel

Le prévisionnel contient les éléments établis dans l’étude de marché ainsi que les aspects comptables recueillis par le DIP.  C’est lors de cette étape que plusieurs hypothèses sont soulevées pour faire face aux potentielles difficultés. C’est un pilier lors de votre création d’entreprise.

Faire un plan de financement et un business plan

En vous aidant du prévisionnel, vous estimez le montant dont vous aurez besoin pour l’ouverture de votre point de vente. 

Il est en partie financer par votre apport personnel mais le reste pourra être subventionné par des dispositifs d’aides à la création ou des organismes bancaires. 

Pour assurer vos besoins en financement, vous pouvez élaborer un business plan afin d’évaluer votre seuil de rentabilité et quel sera votre retour sur investissement.

Aspect juridique

Quel statut juridique choisir ?

Que vous ouvriez votre franchise seule ou avec un associé, il faudra choisir un statut en société (SA, SARL, SAS/SASU, SNC). 

 

Choisir son statut juridique est indispensable pour vous permettre d’exercer une activité de façon légale. C’est un choix important car il doit tenir compte de multiples paramètres et influencera le régime fiscal de l’entreprise et du dirigeant. Cette problématique est confrontée par tous les créateurs et repreneurs d’entreprise car il fait adopter un statut qui possède le plus d’avantages et présentent le minimum de risque.