Reconversion en Franchise

Créer ou reprendre selon votre profil

Le blog de la reconversion professionnelle au féminin en franchise

La création d'entreprise ou la reprise s'envisage aussi en Franchise

Une démarche différente et des profils différents 

La création :

– Elle se destine principalement au porteur de projet qui souhaite développer une idée originale. L’activité par définition n’existe pas avant le démarrage. Le créateur peut ainsi orienter son affaire en toute liberté, sans contraintes autres que celles liées au marché. En terme de financement, la création d’une entreprise suppose généralement une moindre mise de fonds au départ qu’une reprise.

A contrario, le montage d’une entreprise est assez compliqué au quotidien. Cela impose de réaliser une étude de marché, se plonger dans la recherche de locaux adaptés à l’activité dans un quartier passant, mais aussi conduire l’aménagement des locaux, initier le recrutement et la formation de son personnel…

A savoir, les établissements bancaires sont moins enclins à financer une création d’entreprise, qu’une reprise d’activité. Les banquiers sont friands d’un chiffre d’affaires existant. La reprise demande aussi plus de financement au départ qu’une entreprise en création.

Le repreneur a l’avantage sur le créateur de prendre possession d’un outil de travail/production en cours de fonctionnement,. L’activité est déjà rationalisé et générant immédiatement des bénéfices. Le repreneur peut s’appuyer sur une équipe déjà en place, formé aux bonnes pratiques commerciales. Le gain est évident en terme de recrutement et de formation qui peuvent être chronophage. La clientèle présente permet de générer un flux de CA.

La reprise :

Celle-ci se destine principalement à l’entrepreneur qui souhaite exercer à son compte et 
La cession englobe en effet le savoir-faire de l’entreprise mais aussi sa clientèle existante. Le simple fait que l’activité permet de sécuriser le montage du porteur de projet . Savez-vous que le taux de pérennité de l’activité s’élève à 73% au bout de 3 ans pour les reprises, contre 62% pour les créations. Le repreneur doit impérativement intégrer la reprise des salariés et être très rapidement opérationnel. Il faut compter entre 6 et 18 mois pour envisager une reprise d’entreprise prend entre 6 à 18 mois. 

Comment vous aider à rebondir ?

Des aides et des outils pour vous accompagner

Les événements

En ligne ou en présentiel 

Participez gratuitement à nos rendez-vous en ligne ou en présentiel pour faire avancer votre projet.

La communauté

Rejoignez-nous

Un espace d'informations et d'échanges gratuit pour faire avancer votre projet