Reconversion en Franchise

Entreprendre en 2021 : la force de la franchise face à la crise sanitaire

Devenir franchisé le soutien des franchiseurs

Face à la crise sanitaire, la franchise s'affirme comme un levier pour changer de vie professionnelle

Entreprendre en 2021 : 92% des actifs envisagent une reconversion professionnelle.  Pour beaucoup, le contexte sanitaire a été un déclencheur pour repenser son avenir professionnel où 49% déclarent que cette période a impacté leur envie de changement. 

2020 a été un record historique du nombre de créations d’entreprises. Une hause de  4% par rapport à l’année précédente, selon une étude récente publiée par l’INSEE. Près de 850 000 nouvelles entreprises se sont créées et ce, malgré la crise sanitaire et économique. Bien que  2020 a bousculé tous nos repères, que ce fut une année de difficultés économiques et sociales cumulées, la COVID n’a pas empêché les Français de conserver l’esprit d’entreprendre et de vouloir créer leur entreprise. En 2020, 848 160 nouvelles entreprises ont vu le jour malgré la crise sanitaire selon l’INSEE. 

Le rôle de la franchise dans la reprise économique

Cette période a été un accélérateur de tendance et la franchise qui a su s’affirmer comme un modèle résistant : L’accès à un  savoir une marque, un savoir-faire et surtout une assistance. Les méthodes sont approuvées et  le porteur de projet peut se lancer sans être seul : il s’appuie sur la marque tout en étant accompagné. La franchise incarne le triple avantage de l’accompagnement et de l’autonomie tout en limitant les risques.  Très vite rentable et sécurisé, la création en franchise attire pour entreprendre en toute sérénité : 76% des franchisés étaient salariés. 

 

Avec la crise sanitaire, la franchise se confirme en tant que modèle solide et dynamique. Elle a été un véritable amortisseur, a prouvé sa robustesse et a mis en lumière la force du réseau. La franchise s’affirme comme un rempart contre l’isolement et les relations sont basées sur l’humain. 

Pendant le confinement,  les franchiseurs ont su, avec agilité, mettre en place de nouvelles initiatives pour adapter et réinventer leur offre, redonner du sens à leur marque Employeur et renforcer l’esprit collectif avec leur réseau de franchisées.

D’après l’étude d’OpinionWay menée en janvier 2021, 71% des interrogés pensent que le contexte de crise sanitaire renforce un besoin de sécurité et 25% voient cette période comme une opportunité pour changer de vie professionnelle.

CONFINEMENT : Les initiatives des enseignes pour soutenir leurs franchisés

L'assistance du franchiseur : Un levier pour entreprendre en 2021

Au-delà des obligations contractuelles, c’est avant toute une relation humaine qui lie le franchiseur et ses franchisés. 

De cette façon, les enseignes ont eu à développer de nouveaux outils de communication digitaux et mettre en place de nouvelles stratégies pour s’adapter à la situation de chaque franchisé. Tout au long, la plupart des têtes de réseau ont tout fait pour maintenir le lien avec leur réseau pour échanger mais aussi rassurer leurs franchisés. 
« Nos équipes ont été mobilisées et se sont réorganisées pour anticiper les problématiques » confie Sarah Touahri de l’enseigne ULYSSE TRANSPORT.

 

La force du réseau : une arme de construction massive

En temps de crise sanitaire et économique, l’appartenance à un réseau prend tout son sens : entre échange d’informations et  intelligence collective, la franchise a su prouver que ce modèle était capable de réactivité et d’inventivité face à de nouveaux enjeux. 

A l’instar de l’entrepreneuriat en solo, faire partie  d’un réseau apporte un soutien considérable en temps de crise. Bien qu’un franchisé soit un véritable chef d’entreprise, il n’en reste pas seul pour autant. Entre solidarité et adaptation, les franchiseurs ont pris des initiatives tant financières qu’opérationnelles pour accompagner leurs franchisés et anticiper, ensemble, l’« après ».

Partager et se soutenir : communiquer et échanger avec les autres franchisés, est un avantage considérable du réseau de franchise. Les enseignes ont multiplié les canaux de communication pour s’adapter à la situation de chaque franchisé et les accompagner.

Pour Mickaël COHEN, directeur du réseau DOM&VIE, « On a vécu quelque chose avec nos franchisés qui nous a permis de resserrer les liens ».

Des relations fortes se sont ancrées entre les franchisés qui ont affronté, ensemble, cette période. C’est pourquoi 79% des franchisés se sentent plus forts en franchise qu’un simple commerce isolé.

Michael COHEN directeur de DOM & VIE

Entre adaptation et innovation : les stratégies des franchiseurs

Les réseaux de franchise poursuivent leur développement. C’est en s’adaptant que l’enseigne HEYTENS a renforcé son activité à domicile dans le respect des gestes barrières et a enregistré un chiffre d’affaires supérieur aux années précédentes dans certains de ces magasins.

Chez Mail Boxes Etc. comme pour d’autres, les franchisés ont eu l’opportunité de se former davantage pendant la crise sanitaire et de se réorganiser. Faire preuve d’adaptation fait partie du quotidien des franchiseurs et cela s’est prouvé. 

Aussi, certains ont su fructifier leur activité, se digitaliser davantage et tester de nouveaux process envers leurs clients. 

RAISON HOME a profité du confinement pour se réinventer : « Nous avons fait évoluer la relation client avec une signature électronique et la possibilité de montrer les projets à distance », un gain de temps considérable qui confirme que les franchiseurs ont pu revoir leurs stratégies et mettre en place de nouveaux outils pour s’adapter aux conséquences de la pandémie.

De son côté, le groupe RNPC a fourni tout un travail d’innovation pour continuer à suivre ses patients et répondre à une demande croissante. Entre aides administratives et stratégiques,  le franchiseur a, encore une fois, su soutenir l’ensemble de son réseau pour maintenir la pérennité de l’activité.

« Il a fallu de l’humilité pour rebondir et les franchisés du réseau ont été très présents pour mettre les actions en musique. Et cela s’est vite fait ressentir, puisque depuis fin mai 2020 nous avons creusé l’écart avec le marché. » nous confie 

Laurence POTTIER-CAUDRON fondaztrice du réseu  TEMPORIS.

Pendant cette période, les franchiseurs ont dû prendre des mesures pour accompagner leurs franchisés mais aussi innover pour préparer leur activité en conséquence. C’est le cas de Temporis qui a rapidement su anticiper son rôle d’aide aux entreprises. Très réactif et à l’affût, le franchiseur a très vite mis en place des outils pour soulager l’intégralité du réseau. 

Découvrez notre sélection d'enseignes et leur métier

Des enseignes engagées en faveur de l’entrepreneuriat féminin et la mixité en franchise

AGE COMMUNICATION/ RECONVERSION EN FRANCHISE utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter et vous transmettre des mises à jour ainsi qu'à des fins commerciales

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé le pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à contact@reconversionenfranchise.com. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web.

Zoom sur les marchés porteurs

De 11h15 – 12h10

suivi de questions en salle commune

45 minutes en direct pour découvrir un marché et des enseignes.  avec les franchiseurs et de franchisées témoins qui illustreront la thématique pour une meilleure réalité terrain

Les métiers d'accompagnement et de relation

Animé par Corinne GICQUEL
KOAKA KIDS ( micro -crêche) RNPC –
Groupe Ethique et Santé 
  (coaching minceur) –
TEMPORIS (travail temporaire), 

Les métiers techniques qui plaisent aux femmes

Animé par Samuel NEUFVILLE – CCI Rouen Métropole 

MIDAS FRANCE (  Entretien de véhicules)
  DOM & VIE ( Optimisation du domicile des personnes âgées)

Les métiers de la santé et de la forme

Animé par Valérie GUILLEVIC  – Amplitude Reso

FIT ET VOUS  (coaching sportif) – RNPC groupe Ethique et Santé  (prise en charge de la surcharge pondérale)