Reconversion en Franchise

Comment financer sa franchise ?

Combien coûte une franchise ? Quelles sont les solutions et les aides financières ?

Besoin de conseil pour financer votre entreprise ?

Le financement d'une enseigne pour devenir franchisée

financer une franchise

Créer son entreprise en franchise suppose des financements pour l’ouverture d’un point de vente.

Avant de rejoindre une enseigne, toute future franchisée doit bien prendre en compte toutes les dépenses qui incombent l’ouverture d’une franchise au-delà des droits d’entrée dont le montant est fixé.

Si l’argent est le nerf de la guerre quand on crée son entreprise, c’est évidemment également le cas en franchise.  De nombreuses  organisations et associations permettent d’obtenir des aides supplémentaires, prêts à 0% et garanties bancaires. Pourtant, parfois, l’obtention des fonds peut être délicate. Autant, donc, être bien préparée. 

Réaliser un plan de financement

En pratique

Réaliser un plan de financement consiste à mettre dans un tableau à 2 colonnes :

  • D’un côté, toutes les dépenses à réaliser pour créer l’entreprise (les frais de création de l’entreprise, le droit d’entrée de la franchise, l’acquisition d’un fonds de commerce, les travaux, les aménagements, le matériel, le stock de démarrage …..)
  • Dans l’autre colonne ,les ressources pour réaliser ces investissements : votre apport personnel, les éventuelles aides ou prêt d’honneur et le financement bancaire.

 

Pour convaincre un banquier il n’y a pas que les chiffres du prévisionnel d’activité qui comptent: c’est vous qui êtes au centre de la réussite du projet et qui êtes à même de réussir ce projet d’entreprise. Il vous faut donc vous investir dans le dossier de présentation, bien le connaitre et être convaincant!

Faire appel à un expert bancaire

Lors de l’étude de vos besoins de financement, étudiez avec votre expert-comptable et votre banquier si certain investissements sont éligibles à un financement en crédit-bail. 

Ce sont des biens neufs, des équipements, matériels ou outillages tels que des véhicules légers ou utilitaires, des équipements de cuisine pour un restaurant. Le crédit-bail permet de financer 100% du matériel en TTC et de faire un effet de levier sur l’équilibre du plan de financement entre les apports et le financement bancaire. 

 

Les pôles Franchise au sein des banques

Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire/FFF

Les franchiseurs se font connaître des banques pour demander le référencement de l’enseigne et accélérer leur développement. Ainsi les banques sont en mesure de mieux accompagner les franchisés.

Ne pas hésiter à demander au franchiseur s’il est référencé par des Pôles franchise de banques, c’est un gage de sérieux et de transparence de leur part.

Financer sa franchise : les chiffres clés

62%

des franchisés estiment que le statut de franchisé a joué en leur faveur pour obtenir un crédit.

46%

des franchisés déclarent que le coût total de la création de leur entreprise en franchise a été inférieur à 100 K€

66%

des franchiseurs estiment que Banque Populaire répond au mieux aux attentes des franchisés dans la réalisation de leurs projets.

15%

des franchisés ont effectué des démarches pour obtenir une aide à l’installation

Source Enquête de la franchise Banque Populaire/fff

Les conseils de la Banque Populaire

Sans titre (2)

Utilisez tous les leviers à votre disposition​

Pensez aux frais de création d'entreprise

Ne pas oublier les dépenses liées à la création de l’entreprise telles que l’étude de marché qui est indispensable mais aussi aux frais d’avocat pour la création de la société, de notaire si vous faites l’acquisition d’un fonds de commerce, d’un bien immobilier ou de parts d’une société existante.

Combiner différents modes de financement

N’hésitez pas à avoir recours aux aides financières à la création d’entreprise tels que :  le prêt d’honneur d’Initiative France, le prêt d’honneur du réseau Entreprendre ….

Ces prêts d’honneur à taux zéro peuvent être accordés à la personne physique pour consolider les apports personnels du plan de financement de l’entreprise en création.

Lors de l’étude de vos besoins de financement, regardez avec votre expert-comptable et votre banquier si certains investissements sont éligibles à un financement en crédit-bail. Ce sont des biens neufs, des équipements, matériels ou outillages tels que des véhicules légers ou utilitaires, des équipements de cuisine. 

La constitution de l'apport personnel

L’apport personnel est constitué par vos économies, la love money (de l’argent apporté par vos proches)  et les aides ou prêts d’honneur.  Il sera complété par le financement bancaire qui représente en général entre 80% et 60% de l’investissement total.

Optimisez votre trésorerie de démarrage

En même temps que votre financement bancaire à moyen terme, pensez à demander un crédit relais TVA : c’est un crédit à court terme, lié à la perception future de recettes certaines. Ici il sera mis en place sur une durée de 3 à 6 mois dans l’attente du remboursement de la TVA dont la demande aura été réalisée avec l’aide de votre expert-comptable. De plus, vous pouvez récupérer la TVA aussi sur les dépenses réalisées sur fonds personnel pendant les 6 mois avant la création de la société (comme par exemple le droit d’entrée à l’enseigne).

Vigilance sur le stock de démarrage

Selon le secteur d’activité choisi, le stock de démarrage peut représenter une part importante de votre besoin d’investissement. Renseignez-vous bien auprès de la tête de réseau afin de l’intégrer dans le plan de financement que vous réaliserez avec votre expert-comptable. Le financement du stock de démarrage peut être un sujet.

Les aides à la création d'entreprise

1920 x 1080

De nombreux dispositifs d’accompagnement, d’aides financières et subventions  sont à la disposition des futures créatrices ou repreneurs d’entreprise. De quelles aides puis-je bénéficier ?